Retrouvez Claire MELAO ELIAS sur Resalib : annuaire, référencement et prise de rendez-vous pour les Praticiens en Hypnose
top of page
hypnose coaching developpement personnel magnétisme voyance médium coach de vie intégrative holistique constellations familiales et systémiques accompagnement holistique personnalisé

Foire Aux Questions

Questions fréquentes

Comment se sent-on sous hypnose ?

Concrètement, chacun d’entre nous expérimente l’hypnose quotidiennement. Il s’agit de ces quelques instants ou vous « décrochez » du temps présent. Votre esprit s’évade pour très peu de temps, vous perdez la notion du temps et la perception de tout ce qu’il se passe autour de vous. C’est ce qui peut arriver lorsque vous lisez, lorsque quelqu’un vous parle et que vous pensez à autre chose (vous lui demandez de répéter, car vous avez perdu le fil !), mais aussi dans sa voiture lors d’un embouteillage ou très souvent, dans un ascenseur. Dans cet instant de rêverie, le conscient « lâche » prise et abaisse sa vigilance (perte des notions extérieures) pour se focaliser sur autre chose, générée cette fois par l’inconscient (le travail de l’imaginaire).

Que se passe t il lors d'une séance d'hypnose ?

Lors d’une séance d’hypnose, c’est exactement ce qui se produit. Au travers de jeux et d’exercices de visualisations avec votre thérapeute, vous serez amené à vous détendre totalement, et à vous concentrer sur des souvenirs en décrivant ce que vous pouvez voir, entendre, sentir et ressentir en vous remémorant d'agréables souvenirs. Ce travail de relaxation aura pour conséquence de distraire votre conscience pour accéder directement à votre esprit inconscient. Vu de l'extérieur, le patient à l'air totalement décontracté, il peut même arriver que l'on observe des mouvements oculaires rapides, un peu comme lorsque l'ont dors. D'ailleurs, beaucoup se demandent si l'hypnose est comparable à un état de sommeil. Sur ce sujet, les nombreuses études et recherches effectuées sur le cerveau, n'ont pas permis d'établir un lien formel entre l'état d'hypnose (appelé transe hypnotique) et sommeil (ou sommeil paradoxale).

Quel est le rôle de l'inconscient ?

C’est dans votre inconscient que tout se joue : vos habitudes, vos comportements ou vos croyances, et la puissance de l’inconscient est phénoménale. Prenez l’exemple de l’effet placébo, ou l’esprit, pensant ingérer un médicament, va produire les effets imitant celui du vrai médicament allant jusqu’à la guérison complète du patient. Lorsque vous souffrez d’une phobie, la simple idée d’imaginer l’objet de votre peur peut alors suffire à en produire les symptômes : mains qui tremblent, palpitation, crispation.

 

De même, quand nous pensons à quelque chose d’agréable, le rythme cardiaque va soudainement ralentir, la respiration deviendra plus profonde, les muscles vont se relâcher, et ainsi de suite.… Tout ceci n’est pourtant pas réel puisque vous n’avez fait qu’imaginer, mais les effets produit par votre imaginaire eux, sont pourtant bien réels.

 

Le corps réagit physiquement à nos pensées. Ce sont les réponses du système nerveux autonome qui sont involontaires, mais elles peuvent être utilisées pour améliorer l’état de santé générale. Lorsqu’un individu est hypnotisé, il devient très ouvert et réceptif aux suggestions du praticien qui auront pour but d’améliorer sa condition et de réduire toutes ces réactions physiques négatives.


Historiquement, l'hypnose est une méthode qui date des années 1900, élaboré par Milton Erickson et mise en pratique très rapidement dans de nombreuses thérapies par Freud, notamment en psychiatrie.

L'hypnose est utilisée dans le traitement de la douleur, l'arrêt du tabac, la dépression, l'anxiété, le stress, les compulsions, les mauvaises habitudes, et bien d'autres problèmes psychologiques et médicaux. Elle est par ailleurs extrêmement efficace avec les enfants.

Me ferez-vous faire quelque chose que je refuserais en temps normal ?

Lors d’une séance d’hypnose, il faut bien comprendre que le praticien en hypnose n’a aucun pouvoir, c’est vous qui décidez. Le praticien est là pour vous guider. Une personne en état d’hypnose décide de son niveau d’implication dans la séance.

 

Rappelons également que l’hypnose n’est pas un état de sommeil. C’est tout le contraire, car vous êtes hyperconscient de tout ce qui se passe, vos sensations sont décuplées.

 

L'hypnose est utilisée pour renforcer les messages positifs et affaiblir ou neutraliser les messages négatifs qui sont dans votre esprit inconscient. Cela permet d'effectuer un changement permanent en vous lorsque vous serez prêt à changer.


En d'autres termes, l'hypnose peut être utilisée pour créer un changement, mais ... uniquement lorsque le client est vraiment prêt pour le changement.

Combien de temps pour voir les effets de l'hypnose ?

Beaucoup de patients ou futurs patients se demandent combien de temps leur faudra t-il attendre pour voir les effets de l'hypnose. Une fois que le travail en hypnose thérapeutique s’est effectué avec l’inconscient, les changements et les effets de l'hypnose se font ressentir immédiatement.

 

Le changement constitue pour notre cerveau un véritable chantier qui implique des changements structurels. Il faut donc beaucoup de volonté pour y arriver. C’est justement le rôle de l’hypnose : faciliter ce changement.

 

Pour notre cerveau, le mécanisme du changement est un véritable traumatisme. Notre inconscient a inscrit un certain nombre de schémas qui régissent nos comportements, nos habitudes et notre vision du monde.

 

Rompre, ou changer certains de ces schémas est un mécanisme extrêmement difficile à faire au naturel, c’est le sentiment de difficulté que l’on ressent lorsqu’il faut changer ses mauvaises habitudes comme arrêter de fumer par exemple. Elles sont si ancrées au plus profond de nous-mêmes, qu’il est très difficile de s’en débarrasser.

 

La plupart du temps, on ne s’en rend pas compte et tout nous parait naturel puisque les changements se jouent dans l’inconscient. C’est la raison pour laquelle changer avec l’hypnose est beaucoup plus facile et rapide.

Loin de l'hypnose de spectacle, l'hypnose thérapeutique est un travail qui se fait parfois sur le long terme pour être efficace dans la durée. Pour que les changements soient durables, il est parfois nécessaire de revenir en consultation. En effet, plus vous ferez de séances, plus vous arroserez la graine plantée par votre Hypnothérapeute dans votre inconscient. Celle-ci étant la source de votre changement, elle mettra plus ou moins longtemps à germer.

 

Attention cependant, car un problème qui n'est pas résolu en 10 séances, ne le sera pas forcement en 15 ou 20.

Qu'est-ce que la PNL ?

La PNL est, en bref, une façon d’aider les gens à atteindre un état d’excellence et une tranquillité d’esprit. Elle peut servir à :

 

  • Rendre sa communication beaucoup plus efficace

  • Assurer son développement personnel

  • Améliorer considérablement l’apprentissage

  • Encourager une plus grande jouissance de la vie.


La PNL est un modèle d’apprentissage conçu par deux universitaires américains (Richard Bandler et John Grinder) au début des années 70. Ces deux universitaires étaient fascinés par la relation entre le langage, le comportement et « l’excellence » (pour atteindre le plus haut potentiel).


Ils croyaient que, par l’analyse des techniques linguistiques inconscientes utilisés par certaines personnes expertes dans leurs domaines, d’autres personnes pourraient consciemment apprendre à les appliquer. Par conséquent, les techniques de la PNL peuvent être utilisés pour l’analyse et l’application de l’excellence.

Qu'est-ce que la DNR ( Deep Neural Reppaterning ) ?

Les découvertes scientifiques ont déjà prouvé que le corps et l'esprit étaient liés et faisaient partie du même système cybernétique. Avec l'évolution de la recherche, on s'est aperçu que les échanges neuronaux ne se résumaient pas à quelques correspondances mais à de multiples correspondances en réalité.

Issu de mouvances thérapeutiques américaines, la DNR ou en français " Restructuration Profonde du système Neurologique " permet d'opérer des changements en profondeur par l'accès à ces systèmes de correspondance.

Cette technique agit profondément au niveau neurologique. Avec différentes façons d'intervenir sur des traumatismes pour les faire " remonter à la surface ". Le thérapeute peut " nettoyer " des chaines de traumas successifs, stopper l'accumulation de traumas, dont parfois les racines remontent à plus loin que l'enfance. Les phobies, le manque de confiance en soi, les peurs conscientes et/ou inconscientes peuvent alors être résolues.

Comment ? Avec la DNR, le thérapeute agit sur la corporalité, le ressenti émotionnel pour atteindre le système neurologique. Il peut utiliser simultanément les sous-modalités, la stimulation bilatérale oculaire, auditive ou corporelle. C'est une forme de thérapie multi-dimentionnelle. Il peut aussi accéder directement au fonctionnement neurologique de la personne par des méthodes directives déployées de façon respectueuses. 

Qu'est-ce que le Clean Language ?

Le Clean Language (littéralement « langage propre ») est une technique d'entretien clinique qui a été développée dans les années 1980 par le psychologue néo-zélandais David Grove. La technique consiste à poser des questions suffisamment neutres pour que les représentations du client ne soient pas affectées par celles du coach ou du thérapeute, tout en travaillant sur les métaphores propres aux clients ou patients.

La méthode a été développée dans les années 1980 par le psychologue néo-zéelandais David Grove dans le cadre d'un travail sur les méthodes cliniques de résolutions de traumatismes. La méthode est développée à sa suite par les psychologues Penny Tompkins et James Lawley.

Le Clean Language est constitué de deux questions initiales puis de 10 questions de bases. Vingt-et-unes questions spécialisées peuvent être utilisées pour affiner l'exploration. Les deux questions initiales permettent de "planter le décor". Les questions de base servent à explorer les représentations. Par exemple : Et quel genre de « A » est ce « A » ? Les questions spécialisées permettent d'aller plus loin dans l'exploration. Par exemple : Et qu'est-ce qui se passe après « A »3 ?

La méthode vise à améliorer la rigueur et l'authenticité de l'entretien clinique en travaillant sur les métaphores du patient ou client, tout en évitant une interférence des représentations personnelles qui seraient celles du thérapeute ou coach. Le praticien doit poser des questions suffisamment neutres en reprenant les métaphores du patient ou client pour l'aider à mieux les verbaliser et les développer mais sans interférer.

bottom of page